" Miss Mélie n'aura été que de passage dans mon existence mais au meilleur moment, celui nécessaire pour lui sauver la vie. Son hernie inguinale aurait eu très vite raison d'elle.

Son opération rapide a éloigné ce spectre de la mort imminente qui planait autour d'elle. Par contre, ses kystes mammaires étaient de petites envergures et pris à temps pour éviter qu'ils dégénèrent. Il en restera, aussi, un tout dernier à enlever, ce 17 janvier, mais cela ne devrait être qu'un détail.

Par contre, libérée de ses douleurs chroniques, la miss ne supportait plus le partage des caresses ni avec sa sœur, ni avec Choupi.  Elle déprimait de devoir partager son espace.

Il lui a donc été trouvé une gentille famille où elle est devenue le seul centre d'attention. Et ça semble bien mieux lui réussir.

Je l'ai aimée de tout mon cœur mais elle en a décidé autrement. C'est la vie ... Mais je suis heureuse qu'elle soit à nouveau épanouie. Et c'est le plus important.

Merci à Myriam Maury pour ses généreux conseils. "

Mélie.jpg

Christelle