• Facebook Social Icon

© tous droits d'auteur réservés - Myriam Maury 2019

Apaiser son Mental 

Jolie métaphore : 

L'histoire des essuie-glaces

Lorsque l'on prend conscience de notre Mental "débordant", imaginons les pensées qui nous viennent (ou s'imposent à nous) comme les essuie-glaces d'une voiture qui fonctionnent par temps de pluie.

Nos pensées sont justes des pensées, comme les essuie-glaces d'une voiture qui vont et viennent sur le pare-brise ...  

Nous ne sommes pas les essuie-glaces, mais la personne qui conduit le véhicule !

Arrêtons de nous identifier continuellement à notre Mental.

Dans l’instant où nous sommes, il ne se passe rien de ces pensées (qui nous conduisent dans le futur, le passé, la dramatisation, les peurs ... ).  Arrêtons de prêter attention à nos pensées en les prenant pour des faits ... Alors qu’elles ne sont que de la fiction.  Concentrons-nous sur la route, pas sur les essuie-glaces.

Concentrons-nous sur le silence, comme l’explique de façon humoristique Mr Anthony Paul Moo-Young, dit Mooji.

“ Je ne suis pas la pensée.  Je suis simplement ici.  Je suis la réalité.  Je reste tranquille.  Je demeure ici.  Rien ne m’arrive.  Je suis témoin de tout cela depuis mon immobilité. 

Et graduellement, je me détends. 

Quand je crois mes pensées, je rêve. 

Ici, maintenant, je décide de m’éveiller (de me réveiller). “ 

Cet exercice est à appliquer et (ré)appliquer quotidiennement

pour en ressentir des effets positifs réels.

Mooji : Une leçon de conduite à méditer : (vidéo de 6 min)